Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 18:35

Roberto PANZA de Ans

2013 : une année 5 étoiles!

3ème Champion National Général R.F.C.B (tout comme en 2012)

5 citations Nationales dans le Top 12!

1er Champion Général E.P.R - Secteur 1 (Province de Liège)

 

Panza 5

 

 

Le campionissimo!

Irrésistible, insatiable, tels pourraient être les qualificatifs les plus appropriés à adjoindre à la colonie de Robert Panza, qui pour la seconde année consécutive voit le maitre rejoindre le podium du Championnat général de la R.F.C.B, un fait tout à fait remarquable pour un amateur wallon, et liégeois de surcroit.

 

L’année 2012 avait été une réussite totale à Ans, ayant par ailleurs suscité un reportage de notre part, tant par la qualité des résultats obtenus, que par une régularité sans faille, et ce, pour l’ensemble de cette colonie all-round.

 

L’année 2013 est grandiose, soit des résultats époustouflants, et à la clef de nombreux titres de champion, mais surtout une belle troisième place au classement national général, mais aussi pas moins de cinq citations dans le Top 12 dans ces mêmes Championnats Nationaux de la R.F.C.B.

 

 

Le cadre d’Or de l’année 2013

 

Championnats R.F.C.B

3ème Champion Général (après David Vermassen et Joêl Verschoot)  

4ème Champion Demi-fond pigeonneaux

6ème Champion Demi-fond Yearlings

8ème As-pigeon Grand demi-fond Vieux

12ème Champion Général Petit demi-fond Vieux

 

Championnats E.P.R Secteur 1 (Province Liège)

1er Champion Général

1er Champion Vitesse & 1er et 2ème as-pigeon Vitesse

1, 3, 5, 8ème As-pigeon Demi-fond Vieux/Yearlings

1er As-pigeon Fond V/Y & 8ème Champion général Fond V/Y

2, 4, 5ème As-Pigeonneaux

 

Championnats Liège/Hesbaye

1er Champion Général (sur un ensemble de 53 épreuves)

 

Championnats ‘La Colombophilie Belge’

1er Champion général et de nombreuses premières places dans les diverses catégories

 

 

Une vraie colonie ‘All-round’!

Quand on analyse les nombreux résultats engendrés par la colonie ansoise, l’on peut ici parler d’une véritable colonie ‘All-Round’, soit une colonie qui sait se distinguer de 100 à 1000 Km, tant en vieux, yearlings et en pigeonneaux ; là, nous pensons que très peu de colonies peuvent en dire autant, même si certaines en affichent le nom. Roberto peut se targuer de présenter des résultats de choix sur Momignies, dans les épreuves de demi-fond, et en terminant par un premier provincial sur Perpignan. Le seul regret pour notre ami est de ne pouvoir se défendre à arme égale avec le gratin de la colombophile belge sur les épreuves nationales de grand demi-fond, dominées la plupart du temps par les colonies du centre et du Nord du pays. Dans les nombreuses épreuves du genre organisées cette année, le nombre d’oiseaux repris dans les doublages provinciaux, ou zonaux n’était pas suffisant pour espérer briguer une place de choix au final. Malgré sa stature imposante et son tempérament méditerranéen, notre homme reste calme, posé, en espérant qu’à l’avenir, le programme de grand demi-fond sera quelque peu revu et adapté, pour une meilleure répartition des prix (principalement ceux de tête) dans les différentes régions du pays, notamment à l’est.

 

 

Des bonnes origines

Depuis quelques années déjà, la colonie est articulée autour d’excellentes origines, ainsi la lignée de l’Exceptionnel de Jean et Théo Bruwier, Famille Herbots, Deno-Herbots, Devooght Gaston et Danny via Jerome Corswarem, quelques oiseaux aux origines Janssen, mais aussi de bons amateurs régionaux (Morrier, Fauche, Staveaux, Mathoul,  A. Vandersteen …). Pour Roberto, le papier n’est pas le plus important, l’essentiel étant de trouver des couples (aux origines parfois très diverses), qui peuvent produire et reproduire des oiseaux solides, capables de voler vite par tous les types de temps, et ce, sur des distances parfois totalement différentes.

 

La colonie repose actuellement sur quelques 36 couples d’éleveurs/reproducteurs. Un des meilleurs couples de reproducteurs est par exemple le fruit d’un accouplement formé par un jeune issu d’un oeuf acquis chez Jerome Corswarem (Cesar/Ulysse x Rocky 1) et d’une femelle Armand Vandersteen, acquise à la vente de la société de Rocourt (lignée du fameux 155 Herbots). Ce sont notamment les parents de la femelle ‘38’, plusieurs fois as-pigeon en demi-fond cette année. Le jeune crack de fond, 8287/11, quant à lui est issu d’un croisement Herbots/Debiève x une femelle Janssis/Van Hee/Janssen. 

 

A Ans, on accouple bien sur des toutes bonnes origines, mais c’est le panier qui trie les pigeons ; il n’y a pas de pitié pour les faiblards ou les fainéants, et ce, peu importe leur origine.

 

 

Des installations simples, mais bien réfléchies

Les colombiers ne sont pas luxueux, mais sont très bien réflechis.  Il n’y a pas de chichi, ce sont des simples ‘Baka’ qui ont été quelque peu aménagés par le maitre des lieux, un vrai pro du bricolage. L’atout principal est l’aération des colombiers, une bonne circulation d’air sans le moindre courant d’air. Pour obtenir cette aération parfaite, quelques petits trucs ont été mis en place, ainsi par exemple, la suppression de la planche supérieure à l’arrière des colombiers, remplacée par du treillis.  Cela permet une ventilation en hauteur au dessus des casiers. Des volières grillagées d’un mètre de profondeur sur la hauteur des colombiers sont érigées devant chaque compartiment. Ces volières sont munies de caillebotis et cloisonnées, soit séparées les unes des autres, ceci pour éviter tout courant d’air, mais aussi afin que les pigeons en ‘semi-liberté’ ne puissent avoir le moindre contact.

 

Panza 16 

(Photo 2012)

 

Les volières, tout comme les spoutniks qui y sont appliqués sont de ‘fabrication maison’.

Il n’y a plus de fenêtre dans les colombiers de jeu ; celles-ci ont été remplacées par des encadrements coulissants recouverts d’un treillis moustiquaire agricole. Hormis lors des diverses volées, ces encadrements qui coulissent à l’extérieur des colombiers, sont pour la plupart du temps ouverts.  Il est aussi à noter que ces volières sont couvertes. 

 

Panza 2013 8

 

Afin de récolter un maximum de poussière, mais aussi de plumes, le bas des panneaux qui cachent le bas des rangées des diverses colonnes de casiers se trouvent à deux centimètres du sol. Afin de faciliter la récolte les résidus, ces panneaux sont montés sur charnières, et peuvent ainsi être facilement soulevés et nettoyés.

 

Un autre point important est le fait qu’il n’y a plus aucun abreuvoir dans les colombiers de jeu. Ceux-ci sont remplacés par des petits bacs placés à l’extérieur des volières (voir photo).

 

Panza 2013 11 

(photo 2013)

 

De la sorte, les pigeons apprennent à boire, tout comme ils le feront lorsqu’ils se trouveront dans les paniers lors des voyages. L’eau distribuée journellement est l’eau courante du robinet.  

 

En ce qui concerne les reproducteurs, ils sont aussi nourris dans des grandes mangeoires placées à l’extérieur de ce colombier.

 

 

Une méthode simple, une sélection naturelle, mais efficace

A Ans, il n’y a pas de chômeurs, ainsi males et femelles adultes partent au voyage selon la  méthode dite ‘veuvage total’. Quelques femelles sont néanmoins jouées au naturel et  préparées pour le grand-fond. Pour l’année 2014, l’équipe de jeu se compose de 56 couples. En ce qui concerne tous les voyageurs (jeunes y compris), le repas du matin est constitué d’orge uniquement. Le repas du soir est plus copieux, et est composé d’une bonne nourriture sport de la gamme des produits Versele-Laga.

Roberto procède toujours à un élevage d’hiver, tant avec ses reproducteurs, qu’avec ses voyageurs. Des soins normaux, sans excès, rarement on utilise des produits de récupération, si ce n’est de temps à autre des électrolytes ou du citron. Des vitamines prescrites par le vétérinaire sont parfois utilisées.  Beaucoup de cacahuètes lors de la préparation pour les longues étapes. En fin de saison, les voyageurs sont remis en ménage après l’étape de Perpignan.

Les volées sont données  par le maitre des lieux, bien aidé dans sa tache par son ami et voisin Henri Ledent, personne sans qui l’aventure serait rendue beaucoup plus compliquée.

 

 

Des résultats fantastiques

Chaque année, ce sont des centaines de prix qui sont remportés à ans. En cette année 2013, les favoris de Roberto ont remportés plus de 100 victoires (toutes catégories confondues), dont par exemple 17 en ‘Zone 3’, 49 au Local de l’Indépendance Burenville, mais aussi 35 citations dans le top 10 de l’EPR  Secteur 1 (Liège), dont 3 victoires.  A Ans, la sélection se fait naturellement, soit au niveau des prix remportés par 10, ou suivant la qualité exceptionnelle de certains voiliers, mais en fin de saison, personne n’échappe à la sentence!

 

 

Quelques cracks de la colonie

 

1012177-09 - ' La 2177 - femelle bleue (sœur du ‘87’) - une pin-up!

 

 Panza 12 

66 prix sur 5 années, 43 fois par 10

3 victoires provinciales - 30.000 Km/prix

 

 

 

1038287-11 - 'Le 8287' - mâle pâle - un jeune 'super' crack!

 

Panza 8 

8ème as-Pigeon National Fond 2013

1er as-Pigeon EPR Secteur 1 – 4 sur 4 en Fond et grand-Fond

1er Prov Perpignan 154 p, 31 Nat de 5613 p

3ème Prov Marseille 153 p, 35 Nat de 2376

2ème Prov Orange 262 p, 123 Nat de 3874 p

59ème Prov Montélimar 400 p

 

 

 

1038238-11 - femelle bleue

As-Pigeon Demi-fond EPR – Secteur 1 (Provincial Liège)

As-Pigeon Demi-fond Groupement Liège-Hesbaye

As-Pigeons dans plusieurs sociétés

 

 

Voila le fruit d’un travail parfaitement exécuté et réglé de main de maître par Roberto et son ami Henri Ledent. Un travail simple, juste, mais oh combien efficace!

 

Roberto Panza vend 63 jeunes issus de ses meilleurs couples de reproducteurs.

Rendez-vous le samedi 14 décembre à 14hr00 au Cercle Paroissial de Visé.

Nomenclature et préenchères sur le site www.herbots.be

 

 

 

                    Daniel Jordan    

Partager cet article

Repost 0
Published by JORDAN - KEMPENEERS Long Distance Pigeons
commenter cet article

commentaires